mon corps

Je n’aime pas mon corps !

Mon corps est un calvaire !

Combien de fois, vous-même ou dans votre entourage avez-vous entendu ou prononcé cette phrase. Il y a ainsi des parties de son corps qui paraissent disgracieuses. « Mes cuisses sont trop grosses », « mes fesses trop plates », « mon nez trop pointu », « mon corps est un calvaire ». Ainsi, selon vous ces imperfections physiques ressenties vont devenir de véritables obsessions. Allant jusqu’à créer une forme de complexe.

Cette perception de votre corps est tout à fait personnelle et, parfois, pour ne pas dire souvent, c’est une déformation de la réalité.Vos proches ne partagent pas votre avis sur vos « défauts » supposés mais il n’en reste pas moins que vous restez  convaincu de vos imperfections. Cette image de soi s’est construite au fil du temps. Vous avez ainsi une image de vous-même, une image intérieure qui est différente de l’image perçue par les autres.

Une estime de soi dévalorisée

Ce manque d’amour de votre corps peut être à la fois à l’origine et être aussi la conséquence d’une estime de soi dévalorisée. Ce sentiment peut à terme créer des situations pathologiques aggravées (troubles alimentaires, addictions, phobies…). Ainsi, au stade de l’obsession, cette perception de vous-même vous empêchera de vous réaliser pleinement. Des choses simples comme aller à la piscine vous paraitront impossibles. « Impensable de montrer à tout le monde tous mes défauts ! ». Peut être plus handicapant, cette perception de vous-même modifiera vos comportements « je suis incapable de parler en public car tout le monde me regarde ! ». Bloquant ainsi, peut-être votre évolution professionnelle.

La difficulté étant, que plus vos pensées sur votre corps (ou une partie de votre corps) seront obsédantes plus vous « auto-alimenterez » l’obsession. Fragilisant davantage l’estime de soi.

Le corps est une éponge

Pour sortir de cette obsession, l’aide d’un professionnel vous facilitera la tâche. Sans parler de psychothérapie lourde, le professionnel saura vous expliquer les ressorts de cette obsession. Le corps est une éponge qui conserve toutes les informations vécues depuis l’enfance. S’interroger et identifier les raisons sont une première étape. Chaque histoire est personnelle et les causes peuvent être multiples. Des gestes ou des paroles dévalorisants pendant l’enfance. Un manque d’affection parentale perçu par l’enfant. Des moqueries enfantines encore enfouies au fond de vous-même dans votre corps d’adulte… L’aide d’un professionnel notamment grâce à des techniques psycho-corporelles comme la sophrologie vous permettra de vous « ré-approprier » votre corps pour découvrir d’autres sensations et une autre image de vous-même.

Pour prendre rendez-vous, appelez le 01 57 75 08 53 ou contactez moi par Email.

Pour aller plus loin

Merci de votre soutien, merci de partager :

A lire aussi

About the Author

Elie Dos Santos