phobie scolaire

Phobie scolaire, comprendre et agir

 La phobie scolaire, un mal qui gagne du terrain

Le terme « Phobie scolaire » est communément admis aujourd’hui. Mais cette appellation désigne plutôt un véritable trouble anxieux qu’un simple refus d’aller à l’école. Parfois, lorsque l’enfant ou l’adolescent, confronté à des exigences d’apprentissage, ne peut plus supporter ces obligations imposées par l’école (horaire, responsabilisation individuelle, comportement sociale, etc…). L’école devient alors un milieu hostile, synonyme de souffrance pour lui. Le moyen de se protéger de ce tourment sera de refuser de se rendre à l’école.

Phobie ou trouble anxieux

Certains spécialistes associent ce refus à une angoisse de séparation d’avec la mère ou la sécurité de la maison. On peut abonder dans ce sens mais pour être plus précis. On constate qu’au environ de six ans, on peut parler de crise d’anxiété liée à la crainte de la séparation avec la mère. Après huit ans, on parle plutôt de refus scolaire anxieux, voire de trouble anxieux. Le lien maternel est ici beaucoup moins en jeu. Les raisons de cette anxiété sont alors à rechercher selon le profil de chaque individu.
La phobie scolaire concernerait moins de 2% des enfants ou adolescents en âge d’être scolarisés. On constate une émergence de ce phénomène vers l’âge de 5/6 ans, vers l’âge de 11 ans et de 15 ans. Ce sont plutôt les garçons qui sont concernés (3 garçons pour 2 filles).

Phobie scolaire et contexte familial

Le contexte familial est un élément déterminant. On retrouve davantage ce phénomène dans les familles où il peut y avoir une sur-valorisation des études. Le profil psychologique des parents est également un élément à prendre en compte. Parfois, la mère présente des troubles anxieux ou des signes dépressifs. Elle peut également manifester une volonté excessive de sur-protéger son enfant. Elle juge le monde extérieur comme dangereux maintenant ainsi une relation de dépendance accrue avec son enfant. Ce dernier pouvant manifester à son tour un comportement d’agressivité envers ses proches.
Le profil psychologique du père peut favoriser également l’émergence de ce trouble. Cela peut-être un père souvent absent ou inaccessible. Il peut être aussi un père dévalorisé, présentant également des signes dépressifs. Ce profil ne permet pas à l’enfant, l’adolescent de se protéger, de s’identifier à une image du père pour se défendre d’une emprise d’une relation maternelle excessive.

Les signes de la phobie scolaire

Peu de temps avant la reprise des cours, le dimanche soir ou lundi matin par exemple, l’enfant va s’agiter, pleurer, crier pour finalement refuser d’aller à l’école. L’adolescent aura davantage un comportement plus silencieux où il va se renfermer, mentir et ne pas se rendre en cours. D’autres signes peuvent également alerter les parents. La somatisation de cette angoisse se retrouvera dans des troubles du sommeil, maux de ventre, irritabilité, comportements excessifs, déprime…
Certains événements peuvent également favoriser l’émergence de cette anxiété. Un déménagement, une naissance, une modification des habitudes familiales, une reprise du travail ou la maladie d’un parent, d’un proche.

La phobie scolaire et la sophrologie

La phobie scolaire peut être diagnostiqué par votre médecin qui orientera votre enfant vers un spécialiste selon le degré du trouble.
La mise en place d’un protocole de traitement par la sophrologie peut être une excellente alternative. Cette technique douce lui permettra de se vider de ses angoisses et d’améliorer la prise de  conscience sans dramatiser . Cette méthode, qui passe notamment par une prise de conscience du corps, de ses sensations lui permettra également de reprendre confiance dans ses valeurs. Autre point fort de la sophrologie, le travail cérébral mis en place par des exercices de visualisation mentale améliorera également la gestion des situations anxieuses.
 Pour prendre rendez-vous, appelez le 01 57 75 08 53 ou contactez moi par Email.
Quelques sites sur le sujet :
Merci de votre soutien, merci de partager :

A lire aussi

About the Author

Elie Dos Santos